Accueil > Démence partisane, Véritables vagabondages > Agenouillez vous devant votre seigneur

Agenouillez vous devant votre seigneur

A toi, mon enfant.

Je t’ai créé en ce jour. Saches-le. Mais ne l’oublies pas surtout. Pourquoi ? A quoi bon ? Je ne suis même pas certain de le savoir moi-même. Mais tu existes. C’est d’ailleurs la seule certitude que tu puisses avoir. Que tes semblables existent vraiment, tu ne peux en être certain. Que le monde autour de toi ne soit pas une vaste illusion, tu ne peux en être sûr. Tel est mon mot. Le doute est le premier élément de ma vénération. Car oui, j’ai décidé qu’il te faudrait me vénérer. Si tu cesses de douter, même de mon existence, tu subiras ma colère éternelle et infinie. Telle est ma Loi. Tu ne dois pas savoir que j’existe, tu dois le croire et en douter. Première Loi.

Tu es le seul dont tu es certain d’exister. Mais saches que ton existence n’est assurée que dans le présent. Je pourrais avoir créé tous tes souvenirs, jusqu’à celui de l’instant précédant exactement celui que tu crois vivre. Et ces souvenirs sont la seule raison pour laquelle tu peux penser qu’il y aura un instant suivant celui-ci. Je ne te dirai pas ce qu’il en est en réalité. Car je suis tout-puissant, et que nul n’a le droit de me demander des comptes. Doutes de la pérennité de ton existence. Seconde Loi.

Quelque soit la vérité, que moi seul connais, tu te dois d’agir rationnellement. Si tu crois en moi, tu ne peux dire que mon existence est une évidence. Tu n’en as nulle preuve. Seulement ta foi, que je t’inspire. Parmi tes semblables, d’autres croiront en moi d’une façon erronée, me donneront plusieurs noms, croiront en plusieurs dieux. Je suis tous ceux-là. Seuls parmi eux seront pardonnés de leur hérésie ceux qui auront conservé le principe fondateur de la Foi véritable qui est le doute. A leur mort ou à la fin de l’univers, quelque soit le moment où l’une ou l’autre se produisent, mes élus me rejoindront et deviendront mes égaux. Ils feront partie de moi, hors du temps comme je le suis. Les autres, nul châtiment ne les attend. Seulement le néant. Ils cesseront simplement d’exister et ce sera comme si jamais ils n’avaient été réels.

Ton but dans l’existence se doit d’être double. Nulle récompense n’attendra les hypocrites qui feront tout pour accéder à Ma béatitude, car en ceux-là le doute sera réduit en lambeau par le fonctionnement même de leur esprit tel que je l’ai décidé. Pour montrer ta foi, le doute ne suffira pas. Il te faudra chercher sans relâche à le lever. Tu ne peux savoir comment l’univers que j’ai créé pour toi et tes semblables fonctionne réellement, ni d’où tu viens vraiment, ni ce que tu deviendras. Pourtant, il te faudra chercher vainement l’ultime réponse à ces questions. Je t’ai donné pour cela des outils, que tu nommes raison et esprit critique. Appliques-les à ton environnement, et tu verras que je n’y suis pas nécessaire. J’ai créé quelque-chose en te mentant, soit sur mon existence, soit sur ce que tu y vois. Tel est le Faux-Semblant.

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Rédige ici ta propre bulle

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :