Archive

Posts Tagged ‘impôt’

Taxe sur le Vice Ajouté, ou TVA

La TVA représente une part importante des revenus de l’État. Elle se trouve ainsi être l’un des impôts les plus importants au fonctionnement de la Nation. Soit. Mais il s’agit également de l’un des impôts les plus injustes qui soient. Elle est injuste, pour commencer, car elle ne participe pas à la redistribution des richesses. Le pauvre paie -en théorie- autant que le riche. Et le pire est peut-être que cette dernière phrase peut être considérée comme fausse. Mais pas, comme on pourrait le croire, parce-que, les riches achetant davantage de biens, de plus grande qualité, donc plus chers, dépensent en fait davantage que les plus pauvres. Non, il faut s’intéresser à la part de son revenu que dépense tout un chacun dans cette taxe.

Faisant cela, on s’aperçoit que le pauvre (terme ici employé au sens strict, et non en comparatif comme auparavant) est contraint, pour vivre de se défaire de la majeure partie de son revenu en biens de première nécessité, à commencer par les vivres, les vêtements, etc… En revanche, le riche (idem), une fois ces biens achetés, disposera encore d’une bien plus grande fraction de son revenu mensuel, même en achetant des biens de meilleure qualité. Certes, il va dépenser une autre partie de son revenu en divers bien n’étant pas de première nécessité, mais là se trouvent deux problèmes liés à la TVA. Le premier est que ces nouvelles dépenses sont son choix, car il n’est pas contraint d’effectuer ces dépenses. Le second est que, s’il gère son budget avec un minimum de sagesse, il pourra en conserver une partie par devers lui.

Je vais pour l’instant laisser de côté le premier problème, car il me semble qu’il sera plus aisé à traiter si tu as ce qui suit en tête. Le fait qu’il reste au plus riche une fraction plus importante de son revenu à la fin du mois fait qu’une fraction moins importante de son revenu est passée dans des produits soumis à la TVA. Dans le même temps, pour le plus pauvre, la quasi-totalité de son revenu est passé dans ces produits. La fraction des revenus imposée au plus pauvre est donc plus importante que celle imposée au plus riche ! La TVA se trouve donc être l’antithèse de l’impôt sur le revenu, dans la mesure où le plus on gagne d’argent, le moins on en doit à l’État ! Elle demande tend par conséquent à redistribuer aux plus riches le bien des plus pauvres.

Il te serait possible de contre-argumenter en prétendant que les riches ne dépensant pas leur revenu qu’en bien de première nécessité, se trouvent ainsi à payer pour le luxe. Mais le problème est qu’ils ont le choix. Certes, une vie sans loisirs est en vérité bien morne… mais elle est parfaitement vivable. Cette possibilité du choix rapproche tout au plus cet argument  de la charité. Or, l’État n’a rien à voir avec la charité. L’État n’est que législation, exécution et justice. Comme tu peux le voir, aucune de ces notions n’a quoi que ce soit à voir avec la charité. La charité est injuste. La redistribution des richesses est juste. C’est aussi simple que cela. Dans le meilleur des cas la TVA serait donc charité, donc toujours injuste…

Pour conclure, je te laisse deviner ce que je pense du candidat Nicolas Sarkozy et de sa merveilleuse idée d’augmenter la TVA de 1,6%…

Publicités